Le Carré, c'est...

Un café, brasserie, terrasses et bar fraichement rénovés au coeur de la vieille ville de Vevey et une équipe au top pour vous accueillir.

Notre jeune Chef, belge, est en quête permanente de nouvelles combinaisons savoureuses.

Pour garantir une fraicheur exemplaire, notre cuisine fonctionne beaucoup avec des suggestions du moment.

Nous nous préoccupons de la durabilité. Ainsi, par souci écologique, nous bannissons le plastique autant que possible.

Le sucre est servi dans des sucriers en verre et la crème à café dans de petits récipients lavables. Nos thés et infusions sont en vrac.

Toute l'équipe du CARRE vous souhaite la BIENVENUE !

Henry

Le gérant est né et a grandi en Belgique. D'où la touche belge, distillée petit à petit dans les magnifiques espaces du Carré. Les moules-frites, les vraies bonnes bières : ce n'est qu'un début.

Licencié en communication à Bruxelles, diplômé en journalisme, Henry a obtenu sa licence d'aubergiste-restaurateur-cafetier en 2017 chez GastroVaud.

Dans la vie, il aime par-dessus tout sa famille et rencontrer les gens, ses amis.

Il cherche toujours aussi à dépasser ses limites. "Ever tried, ever failed, no matter. Try again, fail again, fail better". Slogan inspirant de Stan Wawrinka... Toujours apprendre de ses erreurs et ne pas les reproduire afin de toujours progresser.

Il ne saurait se passer de ses deux enfants, Malik et Jimmy, ses proches, la nature et les conseils avisés de personnes plus expérimentées.

Un plat incontournable : les boulettes à la sauce tomates avec ses frites.

Une boisson qui lui fait toujours plaisir : la Triple Westmalle. La mère des bières trappistes.

Lorence

La co-gérante est née et a grandi en ville de Fribourg. Issue d'une famille de montagnards, elle a passé de nombreuses heures à sillonner les Préalpes.

Journaliste de formation et journaliste radio de métier depuis dix-huit ans. De nature curieuse et ouverte d'esprit.

Dans la vie, elle aime par-dessus tout le mouvement, qu'il soit physique, mental, créatif, vibratoire, méditatif.

Elle ne saurait se passer de moments de grande qualité avec ses enfants et de la nature, toujours ressourçante.

Un plat incontournable : une salade verte à la sauce savoureuse assortie de légumes crus et de fromage de chèvre chaud, croustillant à l'extérieur et fondant à l'intérieur.

Une boisson qui lui fait toujours plaisir : une citronnade fait maison, présentée dans un joli verre.

Alice

Notre directrice adjointe grandit à Grenoble jusqu’à ses dix-huit ans.

Puis elle décide de partir voir du pays.

Son premier contact avec la Suisse se déroule à Villars. Puis elle rejoint Montreux.

Alice envisage de rester en Suisse pendant quatre mois tout au plus. Elle n’est jamais repartie !

A Vevey, elle se fait engager au Charly’s puis participe pleinement aux travaux de rénovation qui aboutissent au Carré.

Passionnée du monde de la restauration, un de ses passe-temps favoris consiste à passer un moment de détente dans un restaurant.

Pourvu qu’elle soit bien servie dans un cadre agréable. Pas difficile en matière de nourriture, Alice apprécie un bon tartare de bœuf à la française, relevé au cognac.

Le café sous toutes ses formes séduit pleinement son palais. Le vin aussi… De préférence un délicieux vin blanc sec et une Syrah du Valais en rouge.

Louis

Louis Gabriel nous rejoint en ce printemps 2020 : il devient le Chef de cuisine du Carré.
Son accent révèle son identité : Louis Gabriel est né à Namur, en Belgique. Son père est belge et sa mère suissesse.

Il connait bien la Suisse car depuis toujours, il y retourne chaque année pour célébrer Noël et passer quelques semaines d'été en famille à la montagne.

Le jeune cuisinier effectue d’ailleurs une saison d'hiver à Loèche-les-Bains, dans le restaurant gastronomique "Sources des Alpes". Ce travail lui permet de financer son voyage en Australie.

Avec sa compagne, rencontrée à Darwin, ils voyagent et travaillent dans ce pays pendant trois ans.
Suite à cette épopée, ils rejoignent Hong Kong, pays d'origine de Stéphanie, qui devient son épouse en 2017. Dans cette métropole, il opère d’abord dans un resto gastro British réputé avec une équipe 100% asiatique.
Puis il ouvre son propre établissement, ce qui relève du défi. Le challenge est tel que l’aventure s’arrête fin décembre 2019.

Rejoindre la Suisse ? Louis en rêve. Le Belge apprend l’existence du Carré et de fil en aiguille se retrouve sur les starting blocs. Freiné par le coronavirus, il reporte sa venue de quelques semaines.
Et le voici parmi nous.

Le plat de son enfance : les spaghetti bolognese cuisinés par son père chaque semaine.
Louis Gabriel boit volontiers du thé ou de l’eau chaude.

Il aime revisiter les plats traditionnels avec de la bière.

Salvi

Notre homme à tout faire a de nombreuses cordes à son arc. Il vient de rejoindre l’équipe de cuisine, où il est en train d’apprendre une multitude de choses nouvelles en compagnie de Jonathan et Dejvis.

Animateur et dj, il a œuvré au fameux Neury’s en compagnie de son ami Sébastien.

Cafetier-restaurateur, il a ensuite tenu l’Opus café à Montreux et le Sunset à Vevey.

D’origine sicilienne, Salvi est reconnaissable à sa bonne humeur contagieuse.

Il met de la ciboulette et du persil dans tous ses plats et apprécie beaucoup la viande, une entrecôte bien juteuse, par exemple.

Pour accompagner ses mets, un thé froid avec des glaçons ou un verre de rosé Œil de Perdrix.

Anaïs

Notre photographe de métier et serveuse, au café et au restaurant "en fait partout où on a besoin de moi", a grandi en France. Anaïs a rejoint le Carré début septembre 2018.

Elle adore passer du temps en famille et déguste tous les fromages du monde avec bonheur et sans restriction, accompagnés d'un excellent vin blanc minéral.

Ouverte sur le monde, Anaïs savoure aussi avec délectation les plats exotiques.

Dans une prochaine vie, elle se verrait bien femme marin, voguant sur les océans.

Pour l'instant, on la voit souvent avec son appareil de photo dans les mains.

Alexandra

Notre barmaid au BARDU a rejoint l’équipe ce printemps.

Alexandra est née dans le 93, en Seine saint Denis.

C’est son papa qui lui donne le goût des métiers liés à la restauration ; elle se forme donc dans une école hôtelière.

A Paris, elle effectue différents stages, notamment à la Coupole à Montparnasse, réputée.

Alexandra part ensuite en Corse, où vivent ses parents, et puis en Suisse, où réside sa sœur.

Elle pose ses valises pendant plusieurs années à Verbier avant de descendre en plaine et rejoindre le bord du lac !

Ses plats préférés ? ceux de ses grands-mères, l‘une italienne l’autre française !

Et son grand-père français, fin connaisseur en vins a transmis le goût de ce délicat breuvage à sa petite-fille.

Ester

Née au Portugal du côté de Porto, notre serveuse cheffe de rang a étudié les langues et la littérature au Portugal avant de se former chez Gastro Vaud. Touche-à-tout, Ester a travaillé dans de multiples domaines.

Elle officie au Carré depuis dix ans et ne perd jamais son sourire.

Ester aime par-dessus tout son fils Pedro, son chien Django. Elle marche, roule à vélo et se met au fitness en hiver seulement, car elle préfère être dehors, au soleil si possible.

Son plat incontournable : un bon plat de fruits de mer. Accompagné d'une bonne bière fraîche ou d'un verre de vin rouge, corsé.

Barbara

St Brévin les Pins, en Loire Atlantique.
C’est ici que grandit notre serveuse Barbara.
Une famille de cinq enfants, une jumelle dans la bande : toute la smala évolue dans le milieu de la restauration.
Ses parents tiennent « Le Bout’Ficelle » dans le village.
Elle arrive en Suisse pour y faire une expérience, en l’occurrence à Veysonnaz. Puis elle descend en plaine pour rejoindre le Casino de Montreux. Elle y rencontre Alice, notre cheffe de salle.
Devenue maman de jumeaux, Barbara adore s’en occuper.
Elle apprécie aussi beaucoup son travail pour son côté universel « Je peux l’exercer où que j’aille dans le monde ; il y aura toujours du job », sourit-elle.
Barbara vante les saveurs des cocktails de son beau-frère, particulièrement ses gin tonic créatifs. Dans le jardin, elle aime la menthe. Et si un Mafé - plat sénégalais à bas de beurre de cacahuètes – arrive dans son assiette, elle se réjouit comme une gamine.

Jenny

Jenny est née en Espagne, non loin de Madrid. A 21 ans, elle part à Liège pour faire une année Erasmus en langues modernes et littérature.

En réalité, son séjour se prolonge : Jenny met au monde, en Belgique, sa petite Elise.

Et puis, elle étudie le métier de sommelier/ère à Anvers, toujours en Belgique.

Pour elle, le vin est une boisson unique car c’est celle qui donne le plus de plaisir aux gens. Grâce à ses arômes multiples et au processus, complexe, de fabrication.

Notre Espagnole apprécie en particulier le Riesling. Et son plat préféré reste la simple tomate-mozzarella avec beaucoup de basilic.

Jenny adore être curieuse. Elle aime découvrir des lieux et des personnes et toutes les choses simples qui font qu’on aime la vie. Le yoga l’aide fort à se connecter avec elle-même.

Manda

Notre serveuse au café et au restaurant a grandi en Mongolie, à Oulan Bator, la capitale. Elle a étudié l'histoire et la sociologie à l'Université.

Manda officie au Carré depuis 2010.

Elle aime énormément passer du temps en famille et ne saurait se passer du sentiment de liberté.

Son plat incontournable : une viande rouge, sans sauce, accompagnée d'une bière blonde.

Melina

Notre barmaid au Bardu est née à Zurich. A partir de là, elle a souvent déménagé au cours de son enfance. Elle vit à Vevey depuis plusieurs années et a rejoint le Carré en juin 2018.

Cette assistante socio-éducative de formation est originaire du nord de l'Italie, dans le petit village de Teglio. Son plat préféré se déguste là, justement : le pizzocheri, à base de farine de sarrasin et accompagné de pommes de terre et de chou.

Melina savoure toujours avec plaisir un bon Mojito bien frais et adore écouter de la musique, du matin au soir.

Marc

Au Carré, il y a des jours où nous ne saurions nous passer des compétences de Marc.
Bricoleur hors pair, ce jeune homme du cru sait et aime tout faire. Ici vous le verrez en haut, en bas, dehors, dedans avec sa sacoche à outils accrochée à la ceinture.
Les circuits électriques n’ont quasiment pas de secret pour lui. Idem pour ce qui est de la peinture, du montage, démontage, ponçage, création de meubles, vissage, dévissage. Cet homme-là, sorte de Géotrouvetout, trouve des solutions à chaque problème qui se présente dans un établissement fort sollicité comme le nôtre.

Quand il faut, Marc se rend aussi disponible pour donner un coup de main en cuisine et au service.
Bref, chaque jour est différent, et ça tombe bien pour ce trentenaire, qui déteste la routine.

Un plat important pour lui : « le papet aux porreaux » de sa grand-maman.
Une boisson qui lui fait toujours plaisir : la bière, une Boxer si possible. Encore meilleure après un match intense de badminton !

Raisa

Raisa se charge de nettoyer nos espaces chaque matin. Elle se lève à 6h pour être au Carré avant tout le monde.
Raisa est née en Russie ; elle y a fait des études d’infirmière. Elle s’est aussi intéressée à la physiothérapie et aux massages.
C’est au Portugal qu’elle commence à faire des ménages.
Un jour, on l’invite à Montreux. Elle tombe sous le charme et décide de revenir s’installer dans la région.
Elle vit à Vevey aujourd’hui.
Raisa aime boire du thé, de menthe ou un thé vert aromatisé.
Et se régale toujours d’un bon poisson grillé à la plancha !